passer au contenu principal

Projet de sensibilisation des populations riveraines sur l’axe de la route Nouakchott-Rosso sur le VIH/SIDA et l’hygiène

16 décembre 2014

Projet de sensibilisation des populations riveraines sur l’axe de la route Nouakchott-Rosso sur le VIH/SIDA et l’hygiène

Contexte général

L’aspect transfrontalier de la route Nouakchott Rosso occasionne une densité de mouvement provoquant une interaction socio économique entre les usagés de la route et ses riverains.

Le démarrage du projet de réhabilitation et élargissement du deuxième tronçon de la route Nouakchott-Rosso amplifie cette densité.

Cette situation nécessite un accompagnement pour réduire l’impacte négatif de ces interactions notamment, la propagation du VIH Sida et le manque d’hygiène

La problématique du VIH/SIDA est une question importante bien que la prévalence reste faible, autour de 0,8% en Mauritanie. D’autre part les enquêtes menées chez des groupes spécifiques en 2007 montrent une prévalence de 7.6%chez les professionnelles du sexe(PS), de 09% chez les porteurs d’IST et de 3,9% chez les prisonniers.

Quant à l’hygiène, c’est une problématique endémique en Mauritanie causant des milliers de cas de mortalité et de morbidité.

SOS Pairs Educateurs et son partenaire financier la délégation de l’union européenne en Mauritanie se donnent à travers ce projet l’ambition d’accompagner la réhabilitation de la route Nouakchott Rosso par l’amélioration de manière significative de la prévention face aux risques de transmission du VIH/SIDA et améliorer les pratiques d’hygiène sur l’axe. Par ailleurs SOS Pairs éducateurs a mit en œuvre avec une approche participative des projets similaires entre 2006 et 2009.

Les objectifs de l’action

Objectif global :

renforcer la prévention face aux risques de transmission du VIH/SIDA et améliorer les pratiques en matière d’hygiène.

Objectif spécifiques :

D’ici 2016 les groupes mobiles ainsi que les communautés riveraines de l’axe Nouakchott-Rosso ont accès à l’information pertinente pour se prémunir des risques de transmission du VIH/ SIDA et adoptent les mesures d’hygiène adéquates.

En 18 mois les organisations communautaires de base des communes de l’axe routier Rosso-Nouakchott seront dotées de capacités techniques et matérielles nécessaires pour une mobilisation communautaire pour la lutte contre le VIH/SIDA et l’amélioration des conditions d’hygiène.

Les bénéficiaires finaux

Les populations riveraines sur l’axe routier Rosso-Nouakchott, soit 84 355 habitants, d’après les résultats primaires des statistiques de 2013.
Activités principales

Formation des pairs éducateurs : cinq sessions de formation seront organisées dont une session au niveau de chaque chef-lieu (Tiguint ,ElArya et M’balal) et deux dans les deux gares.

Projet villages qui consiste à mettre en place des équipes de 3 binômes de pairs éducateurs dans les trois communes touchées par l’intervention du projet. Leurs missions seront d’animer et de coordonner toutes les activités de leur zone d’intervention.

Sensibilisation kiosque : elle consiste à mettre en place un kiosque d’information permanent sur le VIH/SIDA et sur les mesures d’hygiène sur les sites de deux gares routières Nouakchott-Rosso pour sensibiliser à la fois les transporteurs, les usagers, les commerçants et suivre à la fois les prostituées qui opèrent dans les environs.

Organisation d’une caravane de sensibilisation sur le VIH/SIDA et l’hygiène avec une media-mobile.

Résultat estimés

Les populations riveraines et les usagers de l’axe Nouakchott- Rosso sont sensibilisés sur les modes de transmission du VIH/SIDA et sur les méthodes de prévention.

Les populations riveraines adoptent les bonnes pratiques d’hygiène.
Les organisations communautaires s’approprient le projet sont opérationnelles pour pérenniser les actions.

La stratégie projet village sensibilisera 16500 personnes ,8000 dépliants et 100000 préservatifs seront distribués entre les localités situées dans les communes d’El Arya (51 localités), Tiguint (58 localités),M’balal (60localites).
La stratégie kiosque sensibilisera 8000 personnes parmi les transporteurs, commerçants ainsi que les usagers de l’axe routier.

La caravane va sensibiliser 8000 personnes dans les quatre chefs-lieux sur l’axe routier et 6000 dépliants seront distribués.

Le cout total du projet = 94319

Financement de l’union européenne = 84887 euros

Participation de SOS PE dans le budget = 9432 euros