passer au contenu principal

Projet Parlons du SIDA

8 décembre 2014

Projet Parlons du SIDA

Projet Parlons du SIDA :

Dans le souci de préserver la jeunesse face au danger du VIH Sida le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS) et le Fond des Nations Unies pour la population (UNFPA) ont lancé une campagne de sensibilisation sur le VIH Sida intitulé Parlons du Sida.

L’intérêt de cette campagne était de susciter un dialogue sur le VIH Sida dans la famille scolaire en Mauritanie, un acte qui peut jouer en faveur de lever le tabous sur le sujet du VIH SIDA et les Infections Sexuellement Transmissible qui est dit aux réalités socioculturelles. Cette campagne pourra favoriser la mise en place des plans d’action de lutte contre les IST VIH SIDA dans le milieu scolaire.
Pour atteindre ces objectifs la stratégie de l’éducation par les pairs a été choisie comme politique de communication entre prestataire et client.
C’est ainsi l’association de jeune SOS Pairs Educateurs a été choisie pour la l’exécution du projet dans ces différentes étapes, notamment :
1. Collecte des Informations sur les établissements secondaires en Mauritanie : nombre des établissements par région, par ville, nombre des élèves, nombre des professeurs, contact des directeurs d’établissements.

2. Entreprendre une campagne de sensibilisation au prêt des chefs d’établissement.

3. Diposibiliser auprès des autorités compétentes les documents administratifs nécessaires pour bien mener le projet

4. Sélectionner des pairs éducateurs animateurs et les préparer a :

  • Comment gérer les discutions avec les élèves en classe et dans la coure ?
  • Quel comportement il faut tenir vis à vis des élèves et le cadre professoral ?
  • Quelles sont les questions difficiles que les Pairs Educateurs peuvent affronter ?
  • Comment aborder les sujets délicats tel que le préservatif, les rapports sexuelle hors-mariage ?

5. Mettre en place un plan d’exécution du projet détaillé qui s’étale sur trois années scolaires.

  • Année scolaire 2000 – 2001 qui cible les établissements publics de la capitale qui sont au nombre de 28 et abritent 28000 élèves âgés de 13 à 20 ans.
  • Année scolaire 2001 – 2002 qui cible les établissements publics de la région du fleuve, 26 établissements, nombre d’élèves 14644.
  • Année scolaire 2002 – 2003 qui cible les établissements public des régions qui sont autour de la route de l’espoir entre Nouakchott et Bassiknou et celle du centre et Nord du pays notamment Tagant, Inchiry, Adrar, Nouadhibou et Zoueratt, , 65 établissements, 25672 élèves.
    En trois ans la caravane de Parlons du SIDA a dispensé plus de 10000 heures de sensibilisation sur le VIH Sida en classe, distribué plus de 80000 livrets sur le VIH Sida autant de stylos portant des slogans sur le VIH Sida au profit de plus de 70000 élèves repartis dans 76 localités et 120 établissements dont 28 a Nouakchott,